lundi 9 janvier 2012

La bataille de Fleurus du 8 messidor an 2 (26 Juin 1794)

Jean-Baptiste Kléber, lieutenant-colonel au 4° bataillon du Haut-Rhin en 1792 / Paulin Guérin au XIX° siècle (via)
Jean-Baptiste Jourdan, lieutenant-colonel au 2° bataillon de la Haute-Vienne en 1792 / Auteur : Horace Vernet en 1834 (via)
Général Jean-Étienne Championnet / Auteur  : Inconnu en 179 (via).
Le général François-Séverin Marceau / Auteur : François Bouchot en 1840 (via)

Bataille de Fleurus, 26 Juin 1794 / Légende : Premier essai des ballons contre l'ennemi / Auteur : Inconnu (via)

Cause of great astonishment and a request for a truce : The first war-balloon / Légende : Forerunner of the great military dirigables of to-day. The war-balloon in use by Jourdan's army at the battle of Fleurus when the Austrians were delated / Auteur : Inconnu en 1910 (via)

Bataille de Fleurus / Auteur : Inconnu (via)

Bataille de Fleurus, victoire française du général Jourdan, le 26 juin 1794, contre l'armée autrichienne menée par les princes de Cobourg et d'Orange / Légende : A gauche de JourdanSaint-Just en mission, à droite Marceau, Kléber et Championnet / Auteur : Jean Baptiste Mauzaisse (via)
Bonus Musical*

Œuvre de circonstance, Le Chant du départ a été joué la première fois lors de la bataille de Fleurus ainsi que dans plusieurs cérémonies officielles avant d'être mis à l'écart par Napoléon 1er. La mise en scène (des personnages s'interpellent) comme la structure en strophes et la versification lui confèrent une allure solennelle que renforce l'idéologie volontariste du texte. La comparaison souvent conduite avec La Marseillaise aboutit au constat que la prééminence de l'une sur l'autre provient autant des deux hymnes eux-mêmes que de l'histoire (l'antériorité de La Marseillaise, son rôle social jusqu'à la venue de l'Internationale en 1888) alors qu'ils ont connu des destins parallèles. Les auteurs de cette chanson sont Étienne-Nicolas Méhul pour la musique et Marie-Joseph Chénier pour les paroles. http://ahrf.revues.org/701


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, tout commentaire non constructif, agissant dans un caractère partisan sera supprimé. Ce blog n'est pas un théâtre pour rejouer des querelles vaines.